LE TRANSPARENT DES 4 SAISONS

Ce transparent est constitué de 119 feuilles de papier vergé ou vélin. Celles-ci sont raboutées verticalement de façon à former un rouleau de 42 mètres, leur format variant en hauteur de 44 à 51 cm et en largeur, de 32 à 39 cm. Le papier a été blanchi pour que la qualité de son blanc soit parfaite. Les troncs des arbres, cachent la superposition des feuilles. L’œuvre était montée sur deux rouleaux verticaux de bois, placés aux extrémités d’une boîte parallélépipédique en chêne. Deux ouvertures amovibles, à l’avant et à l’arrière de la boîte, permettaient de laisser passer la lumière du jour ou de bougies à travers le dessin.

Présentation du transparent Les Quatre Saisons dans la boîte conçue pour l’exposition « Le voyage en images de Carmontelle, divertissements et illusions au Siècle des lumières », en 2008. Sceaux, musée de l'Île-de-France (aujourd’hui appelé musée du Domaine départemental de Seaux).
La boite, vue de plus près.
Le défilé du transparent, complet.
Les quatre saisons de Carmontelle
Le château de Sceaux expose l’œuvre de ce dessinateur, ordonnateur de fêtes, créateur de jardins de Philippe d’Orléans. Il est, surtout, l’inventeur du plus long «transparent» à dérouler comme un film.

ARTICLE CANOPÉ


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Art Plastique & Appliqué
Great! Next, complete checkout for full access to Art Plastique & Appliqué
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.