LEXIQUE

LEXIQUE

Une liste de vocabulaire, non exhaustive, pour vous aider à décrire les pièces que vous serez amené à étudier et présenter, durant  l’année.

  • Abstrait / Abstraction : Qui ne représente rien de concret. Qui illustre une idée, un sentiment, une émotion.
  • Académique, Académisme : Qui respecte les règles de la norme dominante à une époque contemporaine de l'exécution de l'objet d'étude.
  • Accumulation : Entassement ou regroupement d’éléments de même nature ou non qui donne une sensation de masse, de densité.
  • Acrylique : Peinture à base de latex et soluble dans l'eau.
  • Actionnisme : L'Actionnisme (viennois) est un mouvement artistique court et très radical des années 1960 qui se veut une tentative indépendante de développer un art de la performance (à l'instar de Fluxus, etc.)
  • Affichisme : Une branche du nouveau réalisme qui exploite les affiches collées dans la rue comme matériaux pour créer des compositions picturales.
  • Aléatoire : Qui est guidé par le hasard ou n'est pas maitrisé dans son exécution.
  • Allégorie : Expression d'une idée sous un aspect corporel (une idée exprimée par un animal ou une personne).
  • Allover, All-Over : Technique picturale qui consiste à asperger et recouvrir toute  la surface d'un support de motif ou de matière picturale (peinture, formes, gestes,...).
  • Analyse (de document, d'œuvre) : Processus de description argumenté et méthodique d'une création ou d'un document
  • Anamorphose : Image volontairement déformée de manière à ce qu’elle ne soit comprise que sous un angle de vue particulier.
  • Animation : Fait de mettre une ou des images en mouvement (donner l'illusion du mouvement).
  • Anthropomorphe : Se dit d’une forme qui rappelle celle de l’humain ou de l’homme.
  • Antiquité : période historique de l'histoire de l'art qui s'étend de l'invention de l'écriture à la chute de l'empire romain  (- 3500 à 500)
  • Aplat : Teinte unie imprimée sur une surface relativement grande. Surface de couleur ou de valeur unie, uniforme, sans nuances.
  • Aquarelle : Peinture à l'eau très diluée.
  • Arabesque : Motif décoratif composé de courbes, de lignes sinueuses entrelacées.
  • Architecture : Constructions, à destination fonctionnelle (architecture d'un bâtiment, d'un tableau, d'un espace). Par extension, tout ce qui concerne l'organisation des espaces en trois dimensions et les réalisations immobilières pérennes.
  • Arrière-plan : Espace qui s'étend derrière le sujet principal de l'image. Plan qui se trouve le plus en arrière. En peinture, on peut parler de « fond ».
  • Art Corporel / Body Art : Ensemble de pratiques et de dispositifs qui placent le corps au centre d'un travail plastique. Dans certains cas, l'auteur fait de son corps l'objet et/ou le médium de la création.
  • Art Nouveau / Style Nouille  : Mouvement artistique et technique de la fin du XIXᵉ et du début du XXᵉ siècle qui s'appuie sur l'esthétique des lignes courbes inspirées du monde végétal.
  • Arts-Appliqués : Les arts plastiques appliqués aux sciences et techniques de l'industrie, Secteur d’activités des designers, réfléchissent et travaillent la forme et la fonction de tout ce qui entoure l’individu.
  • Arts-Plastiques : Regroupement de toutes les pratiques ou activités donnant une représentation artistique, esthétique ou poétique, au travers de formes et de volumes. C'est une matière qui prend toutes les formes possibles.
  • Aspect : Image d'ensemble qu'offre à la vue un objet, un élément. Grand, petit, mat, brillant, lourd, léger...
  • Assemblage : Technique consistant à confronter différents éléments (objets manufacturés, fragments d'objets) fixés entre eux pour former un tout, plastiquement cohérent.
  • Atelier : Lieu de travail du plasticien, de l'artisan, de l'artiste, du créateur.
  • Autoportrait : Portrait d'un auteur par lui-même.
  • Avant-garde : Mouvement ou courant artistique en rupture avec l'académisme et le classicisme en place.
  • Bande Dessinée, BD : la bande dessinée est un art à la croisée de l'écriture littéraire et de l'écriture graphique
  • Barbizon (école de) : De façon informelle, à la fois le centre géographique et spirituel d'une succession de colonies de peintres paysagistes établies autour de la ville de Barbizon, et le désir de ceux-ci de travailler « en plein air et d’après nature » dans la forêt de Fontainebleau dès 1830 (approximativement)
  • Bestiaire : Représentation d’animaux réels ou imaginaires en groupe ou en série.
  • Béton : Un béton de ciment, appelé communément béton, et constitué de ciment, d'eau et de granulats fins (sable) et grossiers (graviers) employés dans la construction et le design d'obet.
  • Bidimensionnel : Qui ne possède que deux dimensions, qui se déploie sur un plan et n'a pas de relief notable.
  • Cadrage : Opération qui consiste à choisir et définir les limites de l’image. Partie visible d'un sujet dans l'espace de sa représentation. Ce qui se trouve dans le cadrage est "dans le champ(de vision)". Ce qui se trouve en dehors est "hors-champ (de vision)".
  • Cadre : Ce qui isole un objet bidimensionnel de l'espace environnant.
  • Calligramme : Image (dessinée), construite avec du texte (écrit).
  • Calligraphie : Style d'écriture manuscrite à caractère décoratif.
  • Camaïeu : Palette en dégradés d'une teinte, composée de tons issus de la même couleur de base.
  • Canon : Règle esthétique ou technique qui définit un académisme ou un classicisme.
  • Caractère : Signe typographique, symbole calligraphique.
  • Cartouche : Espace réservé pour une inscription, un titre, une légende, une date, une signature
  • Cellule : Pièce dédiée à l'enfermement ou l'isolation
  • Cerner : Marquer plus ou moins fortement un contour pour faire ressortir la forme ainsi sertie.
  • Champ (de vision) : Espace visible d'une représentation.
  • Châssis : Cadre de bois sur lequel est tendu la toile d'un tableau.
  • Contrechamp : Espace visible depuis le point-de-vue de la représentation.
  • Chorégraphie : Écriture des déplacements et des expressions corporelles sur un espace. Emprunté au vocabulaire de la danse, il décrit la nature spécifique des mouvements des formes dans un espace.
  • Cinéma : L’art cinématographique se caractérise par le spectacle proposé au public sous la forme d’un film, c’est-à-dire d’un récit (fictionnel ou documentaire), véhiculé par un support (pellicule souple, bande magnétique, contenant numérique) qui est enregistré puis lu ou diffusé en créant l’illusion d’images en mouvement.
  • Cinétique : Qui utilise, exprime le mouvement.
  • Cinétisme : Apparence du mouvement.
  • Cinquecento : Période de la renaissance italienne (en histoire de l'art) qui concerne les années 1500, soit le XVIᵉ siècle.
  • Citation : Référence directe et explicite à un auteur ou une création antérieure à l'objet d'étude.
  • Clair-obscur : Distribution alternée des ombres et des lumières faisant saillir plus ou moins violemment les formes du tableau.
  • Classique, Classicisme : Académisme qui respecte les règles d'une époque antérieure à l'exécution de l'objet d'étude.
  • Collage : Technique plastique qui consiste à organiser une création par la combinaison d'éléments hétérogènes et bidimensionnels pour former une image singulière en employant généralement de la colle.
  • Collection : Une série d'éléments réunis compte tenu d’un point commun formel ou thématique. Par métonymie, les possessions d'un musée.
  • Comics : Nom donné à la bande dessinée Américaine souvent associé au genre des séries de superhéros.
  • Commissariat (d'exposition) : Fait de concevoir une exposition avec une intention d'auteur
  • Commissaire (d'exposition) ou Curateur : Auteur d'une exposition
  • Communication : Le fait de faire passer un message par communiqué, sans échange. Par extension, l'emploi des techniques des arts plastiques dans le but de communiquer un message explicite.
  • Communisme : Le communisme est initialement un ensemble de doctrines politiques, issues du socialisme et, pour la plupart, du marxisme, s'opposant au capitalisme et visant à l'instauration d'une société sans classes sociales, sans salariat et une mise en place d'une totale socialisation économique et démocratique des moyens de production.
  • Composition : Organisation hiérarchique des éléments dans un espace.
  • Concept : Idée générale, abstraite.
  • Conceptuel : Qui fait référence à des concepts plus qu'à des formes.
  • Connoté : Un objet est connoté par toutes les expériences connues ou vécues, liées à l'utilisation présente ou passées de celui-ci ou d'une de ses composantes, de façon symbolique ou pratique.
  • Constructivisme : Mouvement d'avant-garde artistique russe du début du XXᵉ siècle. Le constructivisme est indissociable du suprématisme, un mouvement complémentaire plus pictural et plus lyrique, mettant en scène les mêmes auteurs
  • Contemporain : ce qui est "d'aujourd'hui".
  • Contour : Ligne qui marque le tour d'une forme. Sa silhouette.
  • Contre-jour : Évocation d'un éclairage situé derrière le sujet d'une pièce ou l'objet étudié.
  • Contre-plongée : Vision d'un objet par-dessous.
  • Plongée : Vision d'un objet par-dessus.
  • Coulure : Trace de matière fine qui coule sur une surface
  • Corps : Partie matérielle des êtres animés. Enveloppe charnelle.
  • Couleurs : Illusion produite par le cerveau pour figurer les variations lumineuses.
  • Croquis : Dessin qui saisit l'essentiel d'une forme ou d'un mécanisme.
  • Cubisme : Mouvement artistique du début du XXᵉ siècle qui tend à rendre compte des quatre dimensions étalées dans le plan.
  • Dada ou dadaïsme : un mouvement intellectuel, littéraire et artistique du début du XXᵉ siècle. Il se caractérise par une remise en cause systématique des conventions, contraintes idéologiques, esthétiques et politiques de la société. Dada programme que "Tout est art".
  • Décor : Ensemble de ce qui sert à orner, parer, embellir, sans autre fonction (narrative, symbolique, ...) ou ce qui figure le lieu où se passe l'action (voir : arrière-plan)
  • Décoratif : Qui à pour but de faire "joli", indépendamment de toute considération symbolique.
  • Dégradé : Palette passant progressivement d'une teinte à une autre en étapes plus ou moins distinctes. Moins les couleurs sont distinctes, plus le dégradé est dit doux.
  • Démarche : Manière de conduire un raisonnement, une méthode.
  • Demi-teintes : Palette ou couleur dont la valeur est à mi-chemin entre le clair et le foncé, la lumière et l’ombre.
  • Dénoté : L'idée générale (que tout le monde se fait) d'un objet employé comme symbole.
  • Design : Les arts plastiques appliqués aux sciences et techniques de l'industrie, secteur d’activités des designers, réfléchissent et travaillent la forme et la fonction de tout ce qui entoure l’individu. (voir : Arts-Appliqués) / Conception/création d'objet dans un but fonctionnel et utilitaire en intégrant, ou non, des considérations cosmétiques.
  • Dessin : Image tracée avec des lignes, par le trait.
  • Détournement : Le détournement est une manière générale de réutiliser une réalisation préexistante au profit d'un nouveau dispositif.
  • Dimension : Longueur, Largeur, Hauteur, Profondeur, Épaisseur, Diamètre, Circonférence, ... Toute partie mesurable d'un élément étudié.
  • Dimensions variables : Se dit d'une création dont la taille est évolutive ou non fixée.
  • Divisionnisme : Procédé pictural qui consiste à juxtaposer les touches colorées pour produire des tons sur la toile au lieu de faire les mélanges sur la palette. (voir : Pointillisme)
  • École de New-York : Composée de peintres, poètes, danseurs et musiciens actifs dans la région de New-York des années 1950 & 1960, ce groupe artistique informel, pose au terme de la Seconde Guerre mondiale cette ville comme centre culturel et artistique de l'époque.
  • École de Paris : Ce terme défini, de façon informelle, le groupe de créateurs qui a fait de Paris un centre artistique majeur de 1900 à 1960.
  • Esthétique : Ce qui a trait au beau symbolique et conceptuel (sens).
  • Cosmétique : Ce qui a trait au beau, objectif et matériel (aspect).
  • Décontextualiser : Présenter un objet dans un nouveau contexte, symbolique ou géographique (lieu, temps, public,...) pour en modifier la perception. (Voir : Détourner)
  • Détourner : Employer un objet, une forme en modifiant son sens ou sa fonction initiale.
  • Digitalisation : Procédé de conversion d'un objet en valeurs numériques pouvant être traitées comme des données chiffrées par un système informatique.
  • Diaphane : Propriété physique de certains matériaux qui laissent passer la lumière tout en étant opaques.
  • Diptyque : image composée de deux tableaux.
  • Disproportion : Défaut de proportion dans une représentation.
  • Dynamique : Qui traduit le mouvement ou en donne l'impression, la sensation. Peut désigner aussi une impression d'intensité, vivacité ou force.
  • Ébauche : Premier stade d'exécution d'une image ou d'un objet.
  • Échelle : Référence des dimensions d'une image. Numérique ou subjective, l'échelle définit un rapport de proportion en relation avec une référence.
  • Épure : Dessin au trait représentant les dimensions d'un objet par ses différentes projections sur une surface plane (plan, élévation, profil).
  • Espace : Lieu d'intervention du plasticien.
  • Esquisse : Dessin qui donne l'impression d'être inachevée. Elle est le point de départ d'une réalisation et n'est pas un aboutissement. Elle sert à guider l'auteur jusqu'au travail final, sur un autre support ou par-dessus celle-ci.
  • Étude : Un dessin, une peinture ou un modelage réalisé en préparation d’une création plus aboutie.
  • Facture : Manière dont une création est techniquement exécutée. Désigne l'aspect général d'un travail (surtout dans le domaine des arts appliqués ou de l'artisanat), dit de bonne ou de mauvaise facture, relativement à  sa bonne ou mauvaise qualité de fabrication.
  • Figuratif : Qui représente une chose existante, concrète, visible, par imitation, plus ou moins fidèle de la réalité.
  • Figure : Visage d’un individu ou représentation de quelque chose ou quelqu'un par sa forme apparente, extérieure. Dessin utilisé en géométrie pour étudier l’espace et les formes.
  • Format : Un format se caractérise par une forme (rectangle, carré, cercle ...), des dimensions (une taille), des proportions (rapport entre les dimensions) et une orientation (un axe dominant : entre autres, rectangle en hauteur ou en largeur). Il conditionne la façon de travailler (outils utilisés, composition…) et de présenter un objet.
  • Fuite (point ou ligne de) : Point vers lequel porte le regard dans un dessin en perspective conique. Ligne fictive qui signifie l'horizon et donne la position du regard.
  • Genre : Mot qui désigne les grandes familles de travaux plastiques, indépendamment du style. (portraits, paysages, natures mortes...)
  • Glacis : Voile de couleur transparente étendue sur une couleur déjà sèche pour la nuancer ou lui donner de l'éclat.
  • Graphisme : Le champ des arts plastiques qui est en lien avec l'écriture au sens large et le dessin, plus précisément.
  • Gris : Teintes issues du mélange de blanc et de noir. Les Gris contenant une touche de couleur sont appelés gris colorés.
  • Hachures : Traits parallèles ou entrecroisés qui donnent une sensation de quadrillage ou de strie comme si la surface où ils sont tracés, était griffée.
  • Homogène : qui donne une sensation d'unité.
  • Horizon (ligne d') : Dans la perspective conique, ligne matérialisant la hauteur du regard du spectateur et conditionnant la vision de la scène.
  • Image : Représentation visuelle offrant l’apparence de l’objet figuré.
  • In-situ : Se dit d'une création réalisée pour un lieu donné.
  • Installation : Agencement de matériaux et d'éléments physiquement indépendants, mais formant un tout, dans un espace donné que l'on peut parcourir. Forme d’expression assez récente proche de la sculpture ou de l’architecture qui questionne le statut du spectateur et l’espace dans lequel la création prend place.
  • Lavis : Dessin à l'encre et à l'eau.
  • Leitmotiv : Élément récurrent dans l'œuvre d'un auteur.
  • Luminosité : Degré d'éclat d'une couleur.
  • Malléabilité :  Propriété physique d’un matériau qui prend facilement la forme souhaitée.
  • Maniérisme : Se dit d'une pratique classique dans laquelle La forme prime sur le fond.
  • Maquette : Réalisation tridimensionnelle qui met en volume une idée, un projet, en amont de sa réalisation pour en illustrer les caractéristiques générales.
  • Maquette (graphisme) : la représentation précise ou schématique d'une composition réalisée par un graphiste.
  • Marouflage : Action de coller un objet souple en deux dimensions sur un support rigide
  • Matériau : voir.  Matière
  • Matière : Ce que l'artiste façonne pour réaliser une pièce. Le ou les matériaux employés. Par extension, on parlera de matière pour parler de l'épaisseur de la trace d'un peintre plus ou moins visible. Le matériau est la matière à l'état brut, la substance mise en œuvre par l’artiste. La matière est le matériau mis en forme.
  • Médaillon : Petit élément serti représentant un sujet à l’intérieur d’une composition plus grande.
  • Médium : Moyen utilisé dans la fabrication d'une création. Synonyme de technique+matériau.
  • Métaphore : Opération de transfert de sens du concret à l'abstrait, comme en littérature.
  • Métonymie : Figure de rhétorique où s’opère un transfert de sens par association d'idée : le contenant désigne le contenu. Entre autres, « boire un verre », « prendre la mer », « rouler en Ferrari ».
  • Miniature : Image de très petite taille dont l'exécution précise et soignée.
  • Minimal : Qui fait le maximum avec le minimum.
  • Mise en abyme : Se dit, par exemple, lorsque deux miroirs, placés face à face, se reflètent à l’infini. On emploie aussi ce terme lorsqu’une pièce est citée dans une autre.
  • Mobile : Objet dont les éléments peuvent entrer en mouvement sous l'influence d'une action naturelle ou non.
  • Modelage : Action de mettre en forme, par des pressions, un matériau malléable (terre, cire…)
  • Modèle réduit : reproduction fidèle et à l'échelle, de façon plus ou moins détaillée et fonctionnelle, d'un objet existant, dans un but décoratif, ludique ou pédagogique.
  • Moderne : Ce qui structure la mode du moment sans pour autant être contemporain. Ce qui est dans l'air du temps.
  • Module : composant élémentaire d'une composition qui peut se retrouver formellement ou conceptuellement à plusieurs endroits de celle-ci ou dans plusieurs réalisations du même auteur.
  • Monochrome : Se dit d'une peinture composée d'une teinte unique ou d'un objet dont la couleur est unique et uniforme.
  • Monosémique : Signe n'ayant qu'un sens.
  • Motif : Fait ou forme répétitive dans une création plastique ou musicale.
  • Multiple : Pièce réalisée en plusieurs exemplaires identiques.
  • Mythologique : Qui se rapporte à l'ensemble des légendes, récits réels ou fictifs, porteurs d’une signification en relation avec une culture, une civilisation, un événement, un objet.
  • Narration (sens de) : Structure qui définit un début et une fin dans la représentation d'un événement.
  • Nature morte : Genre de peinture représentant essentiellement des objets ou d’êtres inanimés.
  • Noble (matière, technique) : Ensemble des matières (bronze, marbre, huile, ...) et techniques (peinture, sculpture, gravure) traditionnellement associés à la pratique des beaux-arts.
  • Nuance : Intensité, degré plus ou moins fort que peut prendre une même couleur. Teinte qu'on peut distinguer d'autres, à l'intérieur d'une même couleur, par le mélange légèrement différent des composantes qui y entrent ou par la subtile différence d'intensité que présentent ces composantes. (ex : un noir qui contient des nuances de bleu. Un ciel en nuances de bleu.)
  • Numérisation : voir. Digitalisation
  • Opaque : Propriété physique de certains matériaux à travers lesquels on ne voit pas.
  • Orientation : Sens de lecture d'un objet.
  • Palette : Ensemble des teintes, gamme, harmonie de tons qui sont présents dans une composition.
  • Panoptique : Représentation d'une action dans un espace qui embrasse tout le champ visuel du spectateur.
  • Panoramique : Représentation qui met en valeur l'horizontalité ou la verticalité de son sujet (paysage panoramique).
  • Pauvre (matière, technique) : Ensemble des matières et techniques qui ne sont pas traditionnellement associées à la pratique des beaux-arts (à l'exception des techniques et matières technologiques comme la photographie et la vidéo).
  • Passage : Élément plastique qui met en articulation deux parties d'une création entre elles.
  • Pastiche : En littérature comme en arts plastiques, cela consiste à s’inspirer d’une œuvre qui existe déjà pour obtenir une nouvelle réalisation artistique. La référence à l’œuvre originale reste évidente, tout comme est parfaitement identifiable l’intervention du pasticheur. Le sens originel est ainsi détourné, le ton étant souvent celui de l’humour ou de la dérision.
  • Patine : Coloration et aspect pris par certaines matières ou surfaces sous l'action du temps.
  • Paysage : Étendue de terre qui s’offre à la vue. La vision du pays.
  • Pénétrable : Se dit d'une création que l'on peut traverser, physiquement.
  • Performance : Mode d’expression artistique contemporain où l’action et son déroulement dans le temps constituent la pièce. L'action de l'auteur dans l'espace à valeur de création et est considérée comme l'objet de son art.
  • Perspective : Techniques de représentation de la profondeur dans le plan.
  • Pictural : Qui a trait à la peinture.
  • Pigment : Matière qui produit la couleur.
  • Plan : Espace de la représentation bidimensionnelle (horizontal), synonyme de champ. Repère spatial de la profondeur dans la représentation de l'espace. C’est un repère spatial, perpendiculaire à l'axe du regard. Du premier à l'arrière-plan, il existe une infinité potentielle de plan dans l'espace.
  • Point-de-vue : En relation au sujet de la représentation, il décrit la position de celui qui regarde.
  • Polychromie : Qui se compose de plusieurs couleurs. En sculpture, ce terme désigne la statuaire peinte.
  • Polyptyque : image composée de plusieurs tableaux.
  • Polysémique : Signe ayant plus d'un sens.
  • Portrait : Image qui représente une personne et spécifiquement son visage, de façon reconnaissable. Cette personne, généralement seule dans l'image est le sujet de la représentation. Si elle est représentée entièrement (tête et corps), on parle alors de portrait en pied.
  • Pose : La position du sujet représenté en figuration.
  • Posture : La position intellectuelle de l'auteur dans l'exécution de sa création et la connotation évidente qu'il donne à celle-ci.
  • Présentation : Ce qui a trait au mode d'exposition de sa réalisation pour un auteur et qui font partie intégrante de la réalisation de son projet.
  • Ready-made : Objet du quotidien élevé au rang d'objet d'art par détournement de sa fonction d'usage et exposition.
  • Réalisme : Fait de représenter le monde avec le plus de réalisme possible à l'aide des techniques des beaux-arts.
  • Référent : La chose réelle qu'un signe ou symbole représente.
  • Rehausser : Retoucher une création pour faire ressortir certains éléments plastiques, graphiques ou picturaux.
  • Réserve : Toute partie, dans un dessin, une peinture ou une gravure, sur laquelle il n'existe pas d'application ou partie laissée en blanc dans un fond imprimé. On appelle réserve une partie de support qui n'est pas peinte ou qui ne comporte pas de traces d'instruments dans une œuvre finie.
  • Repentir : Partie d'une création reprise et corrigée par l'auteur, en cours de réalisation et dont la trace est visible sur le produit final.
  • Ronde-bosse : Sculpture réalisée totalement en trois dimensions et dont on peut faire le tour.
  • Rythme : Par métonymie avec la musique, fait de structurer la composition autour d'éléments récurrents, d'accents et d'alternances formelles.
  • Schémas : Dessin qui décrit le fonctionnement d'une chose.
  • Sculpture : Forme en trois dimensions modelées ou taillées qui ont valeur de représentation.
  • Sémiologie : Science qui a pour sujet, l'étude des signes.
  • Serti : Ligne périphérique et homogène qui encadre une image ou un élément pictural pour renforcer sa présence graphique.
  • Sfumato : Technique particulière de la peinture à l'huile qui consiste à adoucir formes et contours, en général dans la perspective aérienne par superposition de glacis.
  • Signe : Union du signifiant et du signifié.
  • Signifiant : Un symbole formel qui décrit un concept ou un objet physique.
  • Signifié : Un concept ou un objet physique décrit par un Signifiant.
  • Simplification : Éliminer des détails et styliser les formes qui sont représentées.
  • Socle : Cadre de la sculpture, la statue. Objet qui isole un objet tridimensionnel de l'espace environnant.
  • Statisme : Apparence d'immobilité.
  • Stratification : Superposition de plusieurs couches.
  • Structure : Grandes lignes de la composition.
  • Style : Point commun formel entre deux créations. Manière propre à chacun de s'exprimer et de créer et par ailleurs ensemble des caractéristiques d'un type artistique ou décoratif relativement à un pays, une région, une époque.
  • Stylisé : Simplifié dans un but décoratif.
  • Sujet : Ce qui est représenté dans une pièce.
  • Support : Surface limitée ou non sur laquelle s'inscrit la trace d'un outil (crayon, pinceau) et du matériau (médium) déposée par cet outil (mine de plomb, peinture ...).
  • Surréalisme : Mouvement littéraire et artistique se réclamant de procédés de création et d'expression utilisant des forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison.
  • Surface : Un plan occupé par la représentation.
  • Symbole : Figure impliquant un lien de ressemblance entre signifiant et signifié. Signe de reconnaissance dans un référent historique, social et culturel.
  • Synoptique : Représentation complexe qui se décrit sur un plan unique.
  • Tableau : Support, bidimensionnel d'une peinture. Initialement, plaque de bois, il a progressivement été remplacé par une toile tendue sur un châssis encadré.
  • Technique : Ensemble des moyens matériels mis en œuvre dans la réalisation d'une pièce. La technique d'un auteur englobe sa posture et sa maîtrise.
  • Technique mixte : Se dit d'une pièce mettant en œuvre plusieurs techniques et matières dans sa réalisation.
  • Texture : Qualité physique des objets, liée à leur densité, leur viscosité, leur caractère homogène, leur dureté. Évocation de la sensation tactile perçue à leur contact ou l'impression que leur image dégage. (Lisse, rugueux, collant, piquant, mou, doux...).
  • Tirage : Nombre d'exemplaires auquel un multiple est édité.
  • Toile : Par métonymie, une création réalisée sur toile tendue ou non.
  • Ton, Tonalité. : Forme lyrique d'expression des valeurs et nuances de teintes. Ce terme est directement employé au langage de la musique. Par analogie, on associe généralement les teintes sombres ou froides aux graves et les teintes vives ou chaudes aux aigus.
  • Ton local : Couleur propre d'un objet.
  • Touche : Aspect de la trace du peintre sur le support.
  • Trame : Ensemble de points, de lignes, ou de signes, organisés selon une structure répétitive, indépendante de la surface sur laquelle ils sont disposés.
  • Transition : Élément graphique ou plastique qui permet à l’observateur de passer d’une partie à une autre.
  • Transparence : Propriété physique de certains matériaux comme le verre ou le plexiglas qui sont presque invisibles.
  • Translucide : Propriété physique de certains matériaux qui laissent passer la lumière sans être transparents.
  • Tridimensionnel : Qui existe en volume et se déploie dans l'espace.
  • Triptyque : image composée de trois tableaux.
  • Typographie : Style d'écriture mécanisé à caractère pratique.
  • Trompe-l’œil : Technique picturale qui consiste à créer l'illusion de la réalité dans un espace architectural à l'aide des techniques de perspective.
  • Valeur : Intensité relative d'une teinte, d'un ton. Le blanc et le noir sont des valeurs. Une couleur qui contient du noir est sa valeur sombre ou foncée. Une couleur qui contient du blanc est sa valeur claire ou pastelle (ex : vert / vert-clair / vert-foncé). Une couleur peut faire office de valeur d'une autre couleur. On parle alors de nuance (colorée).
  • Zoomorphe : Dont la forme est celle d'un animal.
You've successfully subscribed to Art Plastique & Appliqué
Great! Next, complete checkout for full access to Art Plastique & Appliqué
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.