L'AUBETTE

En 1922, les nouveaux concessionnaires de l'aile droite du bâtiment communautaire de l'Aubette, à Strasbourg, projettent d'y installer un vaste complexe de loisirs comprenant une dizaine de salles dont un bar américain, un caveau-dancing, un restaurant, une salle de billard, un ciné-bal, une salle des fêtes et un foyer-bar.

L'Aubette, bâtiment complet, vue exterrieure.

En 1926, Jean Arp et son épouse, Sophie Taeuber-Arp, récupèrent le projet de modernisation du bâtiment avec le concours de leur ami Théo van Doesburg, critique d'art, peintre, architecte et fondateur de la revue De Stijl (1917). Les travaux d'aménagement se déroulent de 1926 à 1928.

L'Aubette a constitué l'un des programmes les plus ambitieux réalisés par l'avant-garde des années 1920, au point que les commentateurs les plus enthousiastes qualifièrent le bâtiment de « chapelle Sixtine de l'art moderne ».

Les trois artistes s'accordent sur l'adoption d'un vocabulaire élémentaire abstrait, seul capable d'engendrer un nouvel art de vivre, individuel et collectif. La recherche d'un art nouveau non figuratif, à même selon Arp de "guérir l'homme de la folie furieuse de ces temps", fait du projet une aventure esthétique, mais aussi une utopie sociale et politique.

Appréhendé comme une œuvre d'art totale, fondée sur le dialogue entre les arts, et prenant en compte tous les éléments, depuis "l'enseigne lumineuse jusqu'aux poignées de porte", l'aménagement des salles privilégie l'harmonie d'ensemble et la fluidité du parcours.

Au premier étage, le foyer-bal est conçu par Sophie Taeuber-Arp, tandis que le ciné-bal et la salle des fêtes reçoivent des décors géométriques réalisés par van Doesburg. Au sous-sol, le bar américain et le caveau-dancing décorés par Arp. Au rez-de-chaussée, l'aménagement du café-brasserie et du restaurant est confié Théo van Doesburg, celui du bar et du "Five O'Clock" (salon de thé-pâtisserie) à Sophie Taeuber-Arp. Cette dernière conçoit également la salle de billard à l'entresol.

Une vidéo de déambulation dans le bâtiment en l'état actuel : Lien

Strasbourg, Foyer / Bar de l'Aubette février 2014 (S. Taeuber-Arp) > vue sur la salle des fêtes.
Strasbourg, escalier de l'Aubette février 2014 (Théo Van Doesburg)
Reconstitution d'un espace du salon de thé-pâtisserie de l'Aubette (S. Taeuber-Arp)
Vitraux de l'Aubette, Sophie Taeuber-Arp

RESSOURCES

AC-GRENOBLE
WIKIPEDIA
FONDATION ARP
AWESOME ROMANTISM
OXFORD ART ONLINE
CENTRE POMPIDOU
RESEAU CANOPE
SOPHIETAEUBERARP.ORG


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Art Plastique & Appliqué
Great! Next, complete checkout for full access to Art Plastique & Appliqué
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.