NIKI DE SAINT PHALLE

Artiste française (1930-2002) elle fait partie du groupe des nouveaux réalistes. Elle fut l'épouse, dès 1971, de Jean Tinguely avec qui elle réalisa plusieurs pièces monumentales.

Comme le reste du groupe, son travail s'articule autour du geste de l'artiste comme objet et sujet de l'œuvre de son auteur. En cela, sa production tend à mépriser la beauté virtuose pour lui préférer le grotesque, l'anarchique ou le lyrique.

Ses productions en deux ou trois dimensions sont une débauche de couleur et de matériaux. Criardes et difformes, ses figures humanoïdes semblent sortir d'un trip psychédélique. Burlesques, certaines de ses plus grandes sculptures en volume évoquent des constructions qui rappellent des parcs d'attraction figés entre rêve et cauchemar.

RÉALISATIONS NOTABLES

Les tirs sont des « happenings », un type de performance qui met en scène l'acte de création d'une pièce devant un public, comme un spectacle. Les Tirs sont ainsi des tableaux « préparés », fixés sur une planche, composés de morceaux de plâtre, de tiges contenant des œufs et des tomates, des poches de peinture, des berlingots de shampoing et des flacons d'encre. En public, Niki tire dessus à distance avec un fusil et imprime ainsi la couleur sur la planche.

Grand Tir – Séance galerie J (1961), Peinture, plâtre et objets divers sur panneau d’aggloméré, 143 × 77 × 7 cm, collection particulière
Le Golem (1973), Béton peint, 9 × 14 × 16 m, Jérusalem
Fontaine Stravinsky (1983), installation in situ, Techniques Mixtes, dimensions variable, Paris, France

RESSOURCES

WIKIPEDIA
GUGGENHEIM-BILBAO


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Art Plastique & Appliqué
Great! Next, complete checkout for full access to Art Plastique & Appliqué
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.