GRAND ORAL (1)

GRAND ORAL (1)

Suite à une préparation, l'épreuve, d'une durée de 20 minutes, est composée de 3 parties distinctes. Vous êtes incités à soutenir oralement une question qui doit montrer la qualité de vos connaissances, votre capacité d'interaction et de construction d'une argumentation. Elle se déroule  face à un jury composé de deux enseignants de matières différentes. Cet exercice doit éviter le par-cœur et la récitation. Il est à l'antithèse d'un exposé oral monolithique.

À noter : si votre question concerne la spécialité "Langues, littératures et cultures étrangères et régionales", vous pouvez passer les deux premiers temps du Grand oral en langue vivante.

CONTENU

2 QUESTIONS

Vous aurez préparé en avance 2 questions au cours de l'année. Ces questions portent sur vos deux spécialités et posent des problématiques qui ont pour vous un intérêt personnel et singulier dans la perspective de la continuité de vos études et éventuellement de votre avenir professionnel.

20 MINUTES DE PRÉPARATION

Le jury choisit une de vos questions. Vous avez 20 minutes de préparation pour mettre en ordre vos idées et éventuellement créer un support (une carte, un graphique, un schéma, etc.) à donner au jury. Ce support n’est pas évalué. Votre exposé se fait sans note.

5 MINUTES : PRÉSENTATION

Vous êtes seul, debout et sans note face au jury quand l’épreuve orale commence. Vous devez y expliquer pourquoi vous avez choisi de préparer cette question, développer une argumentation et réponde à cette question de façon personnelle. Attention, pas de par-cœur. C'est votre qualité de parole et non de mémorisation qui est évaluée. Si vous avez produit un document à l'usage du jury, vous pouvez y faire référence. Vous pouvez aussi, par anticipation, inviter le jury à vous demander des éclaircissements sur un point de votre argumentation lors de la partie suivante de l'épreuve.

10 MINUTES : DIALOGUE SUR LA QUESTION

Toujours seul et sans note, vous pouvez éventuellement vous assoir. Le jury vous interroge pour avoir plus de précisions et vous demander d’approfondir votre pensée sur la question présentée. Ce temps d'échange permet de mettre en valeur vos connaissances liées au programme des spécialités suivies en première et terminale, et vos capacités argumentatives. Vous avez le droit de réaliser des schémas et croquis pour illustrer votre argumentation et contextualiser votre pensée.

5 MINUTES : ÉCHANGE SUR L'ORIENTATION

Maintenant, il est attendu de vous, que vous expliquiez en quoi la question traitée est liée à votre projet de poursuite d'études et éventuellement votre projet professionnel. Vous êtes invité à évoquer les étapes qui vous ont permis d’avancer dans votre projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix des spécialités, etc.) et de ce que vous souhaitez en faire après le bac. Le jury est particulièrement attentif à la manière dont vous exprimez une réflexion personnelle et valorisez vos motivations.

ÉVALUATION

NOTE & COEFFICIENTS

L'épreuve est notée sur 20 points. Elle a un coefficient de 10.

POINTS CLÉS D'ÉVALUATION (indicatif)

  • QUALITÉ ORALE GÉNÉRALE :
    Soutenir efficacement le discours. Avoir un débit de parole fluide utilisant les nuances et variation de la voix et du registre d'expression pertinent. Être pleinement engagé dans sa parole et employer un vocabulaire riche et précis. Être capable d'engager le jury dans son propos en suscitant son intérêt.
  • CONTINUITÉ DE LA PRISE DE PAROLE :
    Poser un discours fluide, articulé, pertinent et efficace tirant pleinement profit du temps imparti pour développer des propositions. Exprimer des énoncés bien construits.
  • MAÎTRISE DES CONNAISSANCES :
    Répondre aux questions du jury en témoignant d'une capacité à maîtriser ses connaissances clairement et à bon escient. Être précis dans ses réponses tout en restant concis.
  • CAPACITÉ D'INTERACTION :
    S'engager dans la parole et réagir de façon pertinente en montrant une capacité à prendre l'initiative dans l'échange. Exploiter les éléments fournis par la situation d'interaction pour improviser une réponse pertinente et une ouverture sur les questions abordées. Contribuer à l'échange et réagir aux sollicitations de façon positive.
  • CONSTRUCTION DE L'ARGUMENTATION :
    Maîtriser les enjeux du sujet en construisant une argumentation personnelle. Savoir exprimer ses idées de façon construite et raisonnée. Construire des démonstrations argumentées et pertinentes.
You've successfully subscribed to Arts Plastiques
Great! Next, complete checkout for full access to Arts Plastiques
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.