BRIAN ENO

Musicien Anglais né en 1948, Brian ENO s'est décrit comme un « non-musicien » et a contribué à introduire une variété d'approches conceptuelles et de techniques d'enregistrement dans la musique contemporaine. Dans a méthodologie il privilégie « la théorie sur la pratique, la sérendipité sur la prévoyance et la texture sur l'artisanat ». En résumé, il propose une approche de la musique indépendante du savoir faire et de la virtuosité.

Son travail ne se limite pas à la composition musicale et à « l'Ambiant » dont il est l'un des chefs de file, mais il réalise des installations électro-acoustiques. Le principe de paysage sonore est au cœur de sa production qui est fortement influencée par les courants minimalistes et la pensée zen. Il est compliqué de limiter le travail de cet auteur à la musique uniquement tant le spectre de sa pratique est large.

RÉALISATIONS NOTABLES

Oblique Strategies

sous-titré « Plus de cent dilemmes qui en valent la peine » (Over one hundred worthwhile dilemmas) est un jeu de cartes conçu par Brian Eno et Peter Schmidt, dont la première édition date de 1975.

Version électronique de « Oblique Strategies »

Chacune des cartes du jeu (au nombre de 113 dans la première édition) porte une indication apparemment énigmatique ou ouverte à diverses interprétations, par exemple « Arrête-toi un moment », « Ce n'est qu'une question de travail » ou « Examine avec attention les détails les plus embarrassants et amplifie-les ». D'après leurs concepteurs, elles peuvent être employées « comme un paquet (un ensemble de possibilités examinées en permanence par l'esprit) ou bien en tirant une carte unique au hasard lorsqu'un dilemme se présente dans une situation de travail »

version française / un site dédié

AMBIANT 1 : MUSIC FOR AIRPORTS

Sixième album studio de Brian Eno, il a été publié chez Polydor en 1978. Composé de 4 pièces sonores d'une durée de 11 minutes chacune et réalisées en empilant des boucles de bande audio de longueur différente. Il s'agit du premier d'une série de 4 albums intitulée « Ambiant ». Il a choisi ce terme pour se différentier son approche de composition expérimentale et minimaliste de ce qu'il appelle « Le produit des divers fournisseurs de musique en boite ».

La musique a été conçue pour être bouclée en permanence comme une installation sonore, avec pour utilité de désamorcer l'atmosphère tendue et anxiogène des terminaux d'aéroport. Pour parvenir à ce résultat, ENO a voulu produire une musique qui soit « aussi insignifiante qu'intéressante ».

Quiet club # 13 OUT ( un saut dans le temps )

Réalisée pour la Biennale d'art contemporain de Lyon en 2005, Quiet Club out # 13, une installation de Eno, partant du constat qu'il n'existe aucun club à Londres pour se relaxer. De là lui vient l'idée de Quiet Club, un jeu de formes et de lumières dans une pièce sombre, où sont posés des restes en plâtre de statues grecques, le tout dans une musique très relaxante. Chaque itération du Quiet club est sensiblement différente dans son agencement et est assortie d'un numéro de série.

RESSOURCES

WIKIPEDIA
SLATE
BRIAN-ENO.NET


Share Tweet Send
0 Commentaires
Loading...
You've successfully subscribed to Art Plastique & Appliqué
Great! Next, complete checkout for full access to Art Plastique & Appliqué
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.